loader image

Fin des tarifs bleus : pour y voir clair, rendez-vous au salon des maires et des collectivités locales

NOS ACTUALITÉS

Fin des tarifs bleus : pour y voir clair, rendez-vous au salon des maires et des collectivités locales

Négocier au mieux ses tarifs sur le marché de l’énergie est un enjeu hautement stratégique pour les collectivités. Mieux comprendre la réglementation, se faire accompagner par des professionnels aguerris, trouver le bon opérateur au prix le plus intéressant, se laisser guider en toute confiance… Voici les quatre bonnes raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas passer à côté du salon des maires et des collectivités locales, qui se tiendra à Paris, du 24 au 26 novembre.

Parce que les tarifs bleus disparaissent pour grands nombres de collectivités

« Les marchés de l’énergie sont de plus en plus complexes », la phrase est signée Pierre Izard, le président du Syndicat Départemental d’Énergie de la Haute-Garonne (SDEHG), qui invitait récemment dans un courrier les collectivités à se faire accompagner. Un accompagnement effectivement indispensable, et pour cause : non seulement les procédures sont de plus en plus lourdes administrativement, et les normes de plus en plus précises ; mais en plus, aucun groupement d’achat n’est prévu pour les collectivités à l’avenir. Enfin, elles ont toutes l’obligation, d’ici au 1er janvier 2021, de lancer un appel d’offre pour sélectionner un nouvel opérateur.
Concrètement, il s’agit de la loi relative à l’énergie et au climat promulguée le 9 novembre, et dont l’article 64 dispose que le nombre de clients qui peuvent prétendre à ces tarifs réglementés va diminuer, et ce à partir du 31 décembre 2020. Ce qui veut dire que certaines collectivités pourront encore en profiter, mais pas toutes, et elles seront beaucoup moins nombreuses. Autrement dit, les collectivités dont les recettes sont inférieures à 2 millions d’euros et qui comptent moins de 10 salariés y auront encore droit. Pour les autres ce sera : résiliation du contrat et obligation d’en signer un nouveau. Or, une procédure de passation de marché, ça se prépare !

Parce que rien de tel qu’un salon pour bien anticiper les changements

Un salon dédié aux problématiques des maires et des collectivités locales, ou comment avoir la possibilité de rencontrer dans un même lieu toutes les personnes compétentes pour vous guider vers les bons choix en matière énergétiques.
En 20 ans d’existence, ce rendez-vous est devenu incontournable : mise en œuvre de projets, accompagnement au changement, soutien logistique ; les services proposés visent tous à améliorer la gestion des collectivités territoriales. Le but de la manœuvre est clairement affiché par les organisateurs, qui annoncent vouloir « accompagner les élus et leurs équipes dans la transition de leur territoire et la mise en œuvre de leurs projets ». Pour cela, ils ne lésinent pas sur les moyens : plus de 700 exposants sont attendus, une centaine d’ateliers et de conférences sont prévues, et près de 60 000 visiteurs annoncés sur les deux jours. Malgré le contexte sanitaire actuel, et dans le strict respect des gestes barrières, la tenue de ce salon est un enjeu majeur pour les villes, le département et les régions de France. Un enjeu de développement, et une mine d’outils pour y parvenir.

Parce que vous allez devoir souscrire une nouvelle offre de marché

D’abord, sachez que, quel que soit le fournisseur en électricité que vous allez choisir, la signature de votre nouveau contrat entraînera automatiquement la résiliation de votre contrat actuel de fourniture d’électricité au tarif réglementé ; ce qui signifie que vous n’avez aucune démarche supplémentaire à effectuer, et bien entendu, que votre alimentation en électricité sera maintenue.
Ensuite, si vous représentez une collectivité pour laquelle s’appliquera la fin des tarifs réglementés, alors vous allez de toutes façons devoir souscrire à une offre de marché. Comment vous y retrouver ? Quel contrat signer ? Sur quelles bases ? En tant que bénéficiaires des tarifs réglementés de vente d’électricité, vous pourrez toujours consulter le site mis en place par les pouvoirs publics ; mais ça ne suffira pas nécessairement à vous éclairer. Il vous faudra étudier les offres, et faire un choix difficile. Un choix certainement plus aisé en vous faisant aider par des pros !

Parce que vous avez tout à gagner à vous faire accompagner

Vous avez déjà reçu ou bien allez recevoir la lettre d’EDF détaillant les modalités de la disparition du TRV et les démarches pour changer d’offre. Le courrier s’accompagne de conseils, d’astuces et de marches à suivre… Pratique, mais pas simple, d’autant plus qu’il existe des solutions pour vous éviter les lourdeurs administratives tout en réduisant le montant global de votre facture.

Fort d’une connaissance aiguisée de l’ensemble des opérateurs, au fait de la réglementation, en lien permanent avec tous les acteurs de l’énergie et spécialistes des collectivités territoriales depuis plus de 12 ans ; chez Unixial, nous savons à quel point l’énergie constitue un poste stratégique dans le budget, et à quel point il est essentiel de bien connaître le secteur pour s’y retrouver !

Le marché étant fait de fluctuations et de normes en constante évolution, nous mettrons à votre service un Assistant Maitre d’Ouvrage compétent, dont la présence à vos côtés sera d’une grande richesse pour sélectionner au mieux votre opérateur.  Il saura vous guider à chaque étape : de l’enveloppe prévisionnelle à la signature du contrat en passant par le choix du fournisseur, nous prenons tout en charge. Et comme rien ne remplace le contact humain, venez nous rencontrer au salon des maires et des collectivités locales, les 24, 25 au 26 novembre prochain.

Vous souhaitez recevoir une offre ?
div#stuning-header .dfd-stuning-header-bg-container {background-image: url(http://www.unixial.fr/wp-content/uploads/2018/07/unixial-visuel-actus-over.jpg);background-size: cover;background-position: center center;background-attachment: scroll;background-repeat: no-repeat;}#stuning-header div.page-title-inner {min-height: 300px;}